Exposition Estoril à Dijon du 20 avril 2016 au 26 mars 2017

Du

20 mercredi avril 2016

au

26 dimanche mars 2017

FRAC Bourgogne FRAC Bourgogne

Prix: Gratuit

Recevez par e-mail les nouvelles informations sur Estoril.

Plus d'infos sur l'exposition Estoril à Dijon

Après l'exposition inaugurale de l'Antenne Saint-Christophe présentant des oeuvres d'Olivier Mosset, le FRAC Bourgogne vous invite à la rencontre avec deux artistes de sa collection, deux peintres sculpteurs, de deux générations et scènes artistiques différentes, Tom Holmes et Christian Lindow.

Le titre, « Estoril », et un premier regard sur l'exposition et les oeuvres donnent à penser au voyage et à cette célèbre station balnéaire portugaise connue pour ses plages et ses compétitions sportives, comme le Grand Prix de Formule 1 du Portugal qui s'y est déroulé jusqu'en 1996.

Ici une sculpture automobile monumentale de Tom Holmes entre en dialogue avec deux peintures de paysage de Christian Lindow. Mais à bien y regarder les oeuvres suggèrent un voyage immobile dans ce lieu situé à proximité immédiate de l'oeuvre sculpturale d'Olivier Mosset intitulée Pont de Paris II, réalisée grâce à la procédure Nouveaux Commanditaires de la Fondation de France dans le cadre du projet de revalorisation de la Nationale 6 porté par Olivier Mosset depuis dix années.

La peinture de Christian Lindow s'est développée en Suisse à Berne dans les années 1970 dans un rapport important aux scènes artistique bernoise et allemande. Christian Lindow fit le choix de réinvestir le tableau par la peinture et l'image avec des oeuvres uniques, mais produites en série, dans lesquelles il convoque des images statiques, rendues banales par leur médiatisation. Il a su mettre en place les moyens lui autorisant une interprétation picturale sans artifices ou dissimulations techniques. Comme pour ses autres peintures, Estoril et Platz mit Obelisk ont été peintes d'après un document photographique sur une toile non préparée. L'effet « carte postale » de l'image est accentué par la marge blanche entourant la composition. Ces paysages, ou plus exactement, leurs images, renvoient aux clichés touristiques classiques.

Tom Holmes, quant à lui, se situe entre Pop Art et Minimalisme. Son travail se développe autour de l'idée du funéraire et du monumental, sans pour autant être commémoratif. L'artiste aime utiliser des objets du quotidien pour leur potentiel architectural et sculptural. Les objets qu'il utilise ou représente ont perdu leur valeur d'usage. Il sait introduire la notion de mort dans des objets inanimés. Il nous offre avec cette oeuvre la rencontre avec une impressionnante Chevrolet* noire, parsemée de points noirs peints à la bombe, venant tout droit des Etats-Unis et qui par ses formes, couleurs et matières ne fait pas référence à la liberté habituellement associée à l'automobile, pas plus qu'elle n'évoque un road-movie iconique. Untitled (Infinity) (2012), produite à partir d'une Chevrolet El Camino customisée pour la course, posée, sans roues, sur des parpaings, s'apparente à un corbillard. Cette voiture n'est plus une invitation à « faire la route »...

Site web : http://www.frac-bourgogne.org/

Infos réservation :

L'exposition est visible en permanence via les baies vitrées. Une médiatrice sera présente sur le lieu de l'exposition tous les 1er vendredis du mois.

Photo de Estoril

Tous les artistes de Estoril

  • Christian Lindow •
  • Tom Holmes •